Nouveaux marchés

Nouveau marché : Drugcam

11 mars 2019

La filière Dispensation Produits de Santé vous propose de faire appel à l’intelligence vidéonumérique DRUGCAM pour la sécurisation de vos fabrications de chimiothérapies en environnement Hotte/Isolateur.

Marché actif : de février 2019 à février 2021

L’appareil Drugcam est un dispositif vidéonumérique de contrôle de l’ensemble des étapes de préparation de chimiothérapie. Son système de caméra, de lecteur de codes Datamatrix et son logiciel d’analyse d’image permettent d’identifier toutes les étapes de la préparation, de valider par rapport à un référentiel et ainsi de libérer les poches ou seringues préparées de façon sécurisées.

Moyen d’accès : centrale d’achat

Les points forts

▪ la solution Drugcam® remplace le double contrôle visuel

▪ l’enregistrement complet de la fabrication est reconnu comme
un élément indispensable de sécurité et de caution juridique

▪ assistant vidéo intelligent, contrôle les étapes en temps réel

▪ prix dégressif suivant la quantité commandée

▪ possibilité d’accéder à de la maintenance seule pour les établissements déjà équipés

Titulaire

▪ Eurekam

Eurekam


Témoignage

« Afin de sécuriser la production de nos préparations de chimiothérapies (23 000 préparations annuelles), nous avons souhaité nous équiper des solutions DrugCam® Control® et DrugCam® Assist®. Après un travail préparatoire avec les différents services concernés par un tel outil (Pharmacie/Informatique/Biomédical), nous avons pu équiper deux de nos trois postes de travail en avril 2017 . Les préparateurs ont rapidement su surmonter leur réticences (en particulier la crainte d’un allongement du temps de manipulation), et la montée en charge s’est finalement révélée assez rapide puisqu’au bout de 2 mois la totalité de la production réalisée sur ces deux poste l’a été sous contrôle vidéo. Ainsi, si le système DrugCam® nous a permis de sécuriser efficacement la préparation de nos chimiothérapies, il a eu également une répercussion importante sur la qualité de vie au travail de nos préparateurs qui se sentent (à raison) rassurés et ainsi beaucoup moins stressés par la manipulation de ces produits particulièrement à risque. Si bien qu’après quelques mois, leur demande a été très forte de pouvoir équiper notre troisième poste, ce qui a pu être fait cette année. »

Nicolas Cassou, Pharmacien au Centre Hospitalier
Intercommunal de Cornouaille à Quimper

Plus d’informations

Consultez la fiche marchés »

Contactez la filière Dispensation et Produits de Santé »