Misoprostol voie orale

Lancement d’une procédure nationale

Le 1er mars 2018, le laboratoire Pfizer a décidé d’arrêter la commercialisation de Cytotec® en France. Ce médicament avait été largement utilisé, hors autorisation de mise sur le marché, dans des indications de gynéco-obstétrique. Afin d’assurer la continuité de la prise en charge des femmes dans ces indications, UniHA prend différentes initiatives.

Les pouvoirs publics attendent que les prescriptions en ce domaine soient dorénavant organisées autour des deux alternatives à base de Misoprostol actuellement disponibles, Misoone® et Gymiso®.

» Courrier d’information – CYTOTEC Arrêt de commercialisation PFIZER

» Ouvrir la note d’information du 12 février 2018 relative à la réorganisation de l’offre thérapeutique et des modalités de prise en charge des patientes, auparavant traitées dans certaines indications de gynécologie-obstétrique par la spécialité Cytotec®, du fait de son arrêt de commercialisation prévu le 1er mars 2018.

 

Le marché

UniHA a lancé un groupement de commandes dont l’allotissement répondait aux objectifs suivants :

  • sécuriser les conditions d’usage de ces molécules conformément aux décisions des autorités sanitaires ;
  • assurer la continuité des approvisionnements en médicaments pour les établissements de santé par une meilleure anticipation des besoins des hôpitaux.

L’allotissement est construit comme suit :

  • Lot 1 : fourniture de misoprostol voie orale pour interruption médicale de grossesse intra-utérine (administration au plus tard au 49° jour d’aménorrhée) dans le cadre de l’AMM
  • Lot 2 : fourniture de misoprostol voie orale pour la préparation du col utérin avant interruption chirurgicale de grossesse au cours du 1er trimestre dans le cadre de l’AMM
  • Lot 3 : fourniture de misoprostol voie orale dans le cadre des RTU pour les indications :
    – Interruption médicale de grossesse et mort fœtale in utero au-delà de 14SA
    – Prise en charge des fausses couches précoces (grossesses arrêtées avant 14SA)

Vous pouvez à présent rejoindre ce marché en centrale d’achat.

 

Durée prévisionnelle du marché : 4 ans à partir du 1er juin 2018

Coût d’adhésion par établissement pour toute la durée du marché : 300€

» Lire le dossier de présentation du marché

 

Ce projet achats est piloté par les pharmaciens de la PUI du CHU de Bordeaux (segments hormones systémiques et hormones sexuelles/muscle et squelette/système génito-urinaire/antidotes).

Contactez l’équipe de Bordeaux : www.uniha.org/filiere/medicaments/

 

Vous souhaitez rejoindre le marché ?

Contactez la centrale d’achat UniHA : www.uniha.org/la-centrale-dachat/

Vous êtes adhérents au marché ?

Vous trouverez les pièces de marché à 2 endroits :

  • Vous êtes adhérents UniHA : sur l’espace documentaire : » Rendez-vous dans l’espace documentaire pour accéder aux pièces de marché.
  • Vous n’êtes pas adhérent UniHA : cliquez ici pour obtenir les pièces de marché
    (Demandez les identifiants d’accès à notre service adhérents ou directement à la filière Médicaments de Bordeaux)

    Un avenant vient d’être notifié début 2020.